Maryam Mirzakhani, la mathématicienne iranienne de renom et d’avenir

Maryam Mirzakhani (en persan : مریم میرزاخانی) est une scientifique iranienne, née le 5 mai 1977 à Téhéran, en Iran. Cette mathématicienne iranienne est connue pour ses travaux en topologie et en géométrie. Mirzakhani est une des scientifiques de renom de nos jours, mettant à plat tous les préjugés sur la question du genre en Science. En 2014, elle devient la première femme à recevoir la médaille Fields.

Maryam Mirzakhani

Lire la suite

Mária Telkes, the « Sun Queen »

Mária Telkes est une scientifique hongroise, naturalisée citoyenne américaine en 1937, méconnue, qui a œuvré tout au long de sa vie par des recherches sur l’énergie solaire. Elle a conçut le premier générateur de puissance thermoélectrique en 1947.

Mária Telkes est née le 12 décembre 1900 en Hongrie à Budapest. Elle est la fille d’Aladar de Telkes et de Mária Laban de Telkes. Elle a réalisé l’ensemble de son parcours scolaire dans la capitale hongroise. Passée par l’équivalent du collège et du lycée français, elle obtient à l’issue un baccalauréat en arts en 1920. Elle poursuit ses études dans un tout autre domaine, en physique-chimie à l’Université de Budapest. Elle termine son parcours universitaire par l’obtention d’un doctorat dans cette discipline en 1924. Mária Telkes commence simultanément sa carrière professionnel par un poste de professeur dans l’Université hongroise. Lire la suite

Rosalind Franklin, la grande oubliée du Prix Nobel de 1962

Rosalind Franklin (1920-1958) est l’exemple parfait du travail féminin non reconnu, pourtant son nom devrait trôner dans tous les livres de biologie, en particulier sur l’ADN. Cette femme est une biologiste moléculaire britannique. Elle a participé de manière active dans la découverte de la structure de l’ADN (acide désoxyribonucléique). En 1962, le prix Nobel est décerné à ses trois collègues, tous des hommes pour les travaux ayant conduit à la découverte de l’ADN. Lire la suite

Mileva Marić-Einstein, une femme dans l’ombre de son mari

Albert Einstein (1879-1955), scientifique mondialement connu et reconnu pour ses travaux sur la relativité générale, notamment en 1916. Mais dans l’ombre d’Einstein, sa femme de l’époque, scientifique, n’avait été jusqu’ici tout bonnement ignorée. Cet article propose de retracer la vie de Mileva Einstein et de s’intéresser à l’impact que cette physicienne a eu sur les travaux de son mari.

Photographie du couple Einstein – Мileva Maric-Einstein et Albert Einstein (site)

Lire la suite

Sofia Kovalevskaya, la première femme mathématicienne reconnue

Portrait de Sofia Kovalevskaya

Sofia Vasilyevna Kovalevskaya (en russe : Софья Васильевна Ковалевская) née le 15 janvier 1850 à Moscou et est décédée le 10 février 1891 à Stockholm, est une des plus grandes mathématiciennes.

Elle est à l’origine du théorème mathématique de Cauchy-Kovalevskaya, et a apporté de nombreuses avancées par ses travaux, comme la « toupie de Kovalevskaya ». Elle est la première femme à avoir obtenu un doctorat en mathématiques, et le poste de professeur dans une université.  Lire la suite

La primatologue lituanienne, Birutė Galdikas

Birutė Galdikas est une anthropologue, primatologue et éthologue lituanienne. Elle enseigne aujourd’hui à l’Université Simon Fraser au Canada, et est reconnue comme la plus grande primatologue spécialiste des orangs-outans. Elle fait partie du trio de spécialistes qui ont été appelés pour l’étude des Grands singes par Louis Leakey.

resize_800x500_img_7126

Galdikas reçoit en 2011 une récompense des mains de la présidente lituanienne, Grybauskaitė (site).

Lire la suite

Stephanie Kwolek, la maman du Kevlar

Stephanie Kwolek est née le 31 juillet 1923 aux Etats-Unis à New Kensington, et elle est décédée dans le Delaware à Wilmington, le 18 juin 2014. Stephanie Kwolek est une chimiste américaine qui est l’inventrice du Kevlar, matière entrant dans la composition des gilets pare-balles par exemple. Le travail de cette chimiste a été récompensé à de nombreuses reprises.

kwolek

Photographie de Stephanie Kwolek (site)

Stephanie Louise Kwolek est une fille d’immigrants polonais, Aniela « Nellie » Zajdel Kwolek (1898-1969) et John Kwolek (1892-1934). John Kwolek décède l’année des 10 ans de sa fille. Elle doit beaucoup à ses parents selon elle, car elle dit tenir son intérêt pour la science de son père, et pour la mode de sa mère. Elle a suivis un parcours scolaire scientifique, choisissant au collège de s’intéresser à la Chimie. En 1946, elle obtient le diplôme de Chimie du Margaret Morrison Carnegie College à Pittsburgh. Elle a pour principal objectif de travailler grâce à ce diplôme de chimie pour pouvoir avoir assez d’argent afin de payer ses études de médecine. Lire la suite