La botanique théorique : terminologie et classifications

Les ébauches de classification et la construction de termes propres aux végétaux continuent de se développer aux XVII et XVIIIèmes siècles. Les systèmes s’organisent, prennent forme, font l’objet de contestations, de débats, d’inspirations…Comment classer? Comment décrire les multiples parties des plantes? Comment articuler les découvertes avec les systèmes en place? Lire la suite

Jardins botaniques, Kreuterbuch, hortus et florilèges : l’empire des Herbaria

 

Entre copie et observation

En Europe, le XVème siècle voit des transformations s’opérer dans la science botanique. La ressemblance des illustrations dans les herbiers commence à se développer, témoignant d’une évolution de la pratique savante, s’éloignant de la copie pour se tourner vers l’étude d’après observation. L’Erbario Carrarese (vers 1400) témoigne de cette époque par ses planches, marquant ainsi une certaine transition entre la copie des illustrations anciennes et la représentation de plantes in vivo.

acacia-et-accipiter (Erabrio Carrarese) jusquiame (Erbario Carrares)
Deux pages de l’Erabario Carrarese. Accacia (page de gauche) et Jusquiame (page de droite). Le livre est accessible dans sa version numérique ici (British Library)

En 1483, les œuvres de Théophraste sortent de l’oubli et sont traduites en latin, induisant des changements dans l’approche descriptive des plantes, notamment en terme de classification. Lire la suite