Les algues au sein du monde vivant

Les êtres vivants ont des rapports différents avec les algues : prédateur, symbiose, mimétisme pour se protéger, ou bien utilisation particulière. Les algues représentent une ressource essentielle pour de nombreux organismes.

Le premier volet de cet article s’articulera autour de la prédation des algues dans plusieurs lieux. Le zooplancton est un prédateur naturel des micro-algues aussi bien dans les étangs que dans les milieux marins.

La prédation des algues

Dans les aquariums domestiques, les algues se développent et dans ce cas précis, les particuliers luttent contre celles-ci. Plusieurs espèces surnommées les « mangeurs d’algues » sont prisées, parmi celle-ci nous retrouvons dans les plus efficaces : la crevette d’Amano (Caridina multidentata), la crevette cerise, l’escargot zébré (Neritina Natalensis), le Barbu d’Odessa (Pethida padama) et le mangeur d’algues siamois (Crossocheilus oblongus). Dans le cas des aquariums professionnels comme Océanopolis, les oursins qui sont parmi les plus féroces prédateurs des algues, sont nourris par des légumes pour remplacer les algues du milieu naturel. Les légumes sont bien moins nutritifs que les algues.  Continuer la lecture

L’alguier de Du Dresnay

Un « modèle » pour Agathe de Gourcuff ?

L’objet

Conservé dans la bibliothèque de l’abbaye de Landévennec, l’alguier de Du Dresnay se présente sous forme de deux gros volumes contenant au total 256 algues séchées. Réalisé entre 1820 et 1827, cet herbier porte le nom de « Collection de Thalassiophytes du Finistère ». Les algues proviennent des côtes de Saint-Pol de Léon, Roscoff, et du Sud Finistère. Chaque spécimen est accompagné d’une étiquette, où apparaissent l’année et le lieu de prélèvement (Finistère la localité précise). Deux noms latin accompagnent chaque algue, ainsi que les initiales des botanistes qui les ont nommées. Les plus fréquents sont Agardh et Lamouroux. Certaines espèces sont présentes plusieurs fois, à des lieux et dates différentes, ce qui explique le nombre élevé d’échantillons (256 algues pour 235 espèces). L’auteur a certainement voulu y présenter les différentes morphologies pour une même espèce.

Pages d'un volume de l'alguier du Dresnay. (Abbaye de Landévennec)

Pages d’un volume de l’alguier du Dresnay.
(Abbaye de Landévennec). Noter la ressemblance avec celui d’Agathe de Gourcuff

Continuer la lecture

L’Alguier d’Agathe de Gourcuff, a singular herbarium

L’Alguier d’Agathe de Gourcuff is an herbarium of seaweeds, conserved in the Bibliothèque d’Etude of Brest. Realized in 1838, this object is presented as a book containing 60 species of seaweeds collected at Le Pérennou, on the banks of the Odet river, in the country of Quimper. Each species is presented by an etiquette with the seaweed name in French and not in Latin, which is unusual for a scientific work-like. However, the author, a women, Mademoiselle Agathe de Gourcuff, mentions its main source, the Botanicum Gallicum, which is a book in Latin version, that means she was able to read that language. Moreover, she communicates names of former and contemporary authors that she read in order to make her herbarium.

Continuer la lecture

Projet de valorisation d’un fonds d’archives : La caserne Fautras.

Nous vous proposons une petite parenthèse avec un court article de présentation sur le travail réalisé par nos camarades du Master 1 HST.

15303802_1328729127159197_374355217_o

Caserne Fautras à Brest ©Conseil général du Finistère

Bâtiment oublié de l’ancien Brest, la Caserne Fautras fait l’objet dans ce blog de recherches inédites se basant sur un fonds d’archives jusqu’ici inaccessible. Ce travail en collaboration avec le Service Historique de la Défense vous est présenté par ce teaser sur YouTube.

Une femme d’exception, Emilie du Châtelet

Nous sommes au début du XVIIIème siècle naît Émilie Le Tonnelier de Breteuil, fille du Baron de Breteuil, qui est alors introducteur des ambassadeurs sous Louis XIV à Paris.

emilie_chatelet_portrait_by_latour

Gabrielle Emilie Le Tonnelier de Breteuil du Châtelet (1706-1749) – Photo de wikipédia.fr

La petite fille grandit au sein d’un milieu lettré et profondément avant-gardiste quant à la question de l’égalité des hommes et des femmes. De fait, si pour le plus grand nombre le rôle d’une noble Dame se cantonne à la procréation et à l’alliance (par le mariage) d’intérêts familiaux, la jeune Emilie bénéficie d’une éducation particulièrement soignée… Son père lui enseigne le latin, et sa propre volonté la conduit à la maîtrise du grec classique.

Encore adolescente, elle est présentée à la cour et s’enthousiasme des plaisirs prosaïques qu’elle procure. Mariée tôt à un homme d’armes, le marquis Du Châtelet, elle part vivre en province et s’adonne avec toujours plus d’envie à l’étude, soutenue par un mari qui lui laisse son libre choix de vie.

Continuer la lecture

Herballs

Meeting with those singular artefacts, that have not always contained only plants…

Nowdays we see herballs as simple collections of  plants realized in a scientific or playful purpose. In fact, those artefacts tell us many things about sciences, our societies and history. We can only satisfy to contemplate but if we take time to explore them, they show us their secrets…

Continuer la lecture

Seaweeds

Fascinating plants between Earth and Sea

Seaweeds (in Latin Alga) are vegetal chlorophyll organisms, which can be aquatics and terrestrials.

Opposite to terrestrial plants, seaweeds don’t have any roots, flowers, stems, sheets.

They are organized in three parts:

  • The frond : the raised part of the seaweed;
  • The stipe : false stem which link the holdfast and the frond;
  • The holdfast is like the feet of seaweeds, it permits to stick on the rock for instance.
  • Those parts consist the thallus.
Photo prise au Trez-Hir (Plougonvelin) le 20 octobre 2016, par Julien Hageaux, Appareil Photographique : Canon EOS 600D

Photo takes in Trez-Hir (Plougonvelin) the 20 october 2016, by Julien Hageaux, with Canon EOS 600D

Continuer la lecture