Chien-Shiung Wu, de la Chine à Manhattan

Chien-Shiung Wu, née le 13 mai 1912 à Shanghai, était une physicienne spécialiste en physique nucléaire. Son père qui était un défenseur de l’égalité homme-femme a fondé en Chine, une école supérieure professionnelle destinée aux femmes. Elle est donc poussée dès le départ, par son cadre familial, à faire des études. Elle intègre ainsi l’Université de Nankin en 1929. Après avoir obtenue sa licence de physique, elle devient assistante à l’Université de Zhejiang. Lire la suite

Marie Curie, la femme aux deux prix Nobel

Marie Skłodowska-Curie, née le 7 novembre 1867 à Varsovie (Pologne) est une chimiste et physicienne connue notamment pour ses travaux sur le polonium et le radium. Elle se voit décerner le prix Nobel de chimie en 1903 (partagé avec son époux Pierre Curie (1859-1906) et le physicien Henri becquerel) et une seconde fois en physique (1911) en remerciement de ses découvertes sur l’uranium, le radium et le polonium. Ces recherches ont conduit par la suite à de nombreuses découvertes sur la radioactivité et notamment par sa fille et son gendre Irène (1897-1956) et Frédéric Joliot-Curie (1900-1958) qui recevront eux aussi un prix Nobel de chimie pour leur travaux.

Marie Curie vers 1920

Marie Curie vers 1920

Ses travaux la conduisent à deux grandes découvertes. La première est que la radioactivité n’est pas une propriété chimique mais physique et la seconde, plus importante, est la découverte du radium et du polonium, deux éléments chimique encore inconnu jusqu’à lors. Si l’uranium était déjà connu depuis la fin du XVIIIème siècle, les époux Curie supposent qu’il existe un élément plus actif que l’uranium dans le pechblende (minerais dont est issue l’uranium). Grâce à l’élaboration d’un procédé permettant la séparation des éléments constituant le pechblende il détermine l’existence de deux élément encore inconnu qu’ils nomment radium et polonium. Lire la suite