Maryam Mirzakhani, la mathématicienne iranienne de renom et d’avenir

Maryam Mirzakhani (en persan : مریم میرزاخانی) est une scientifique iranienne, née le 5 mai 1977 à Téhéran, en Iran. Cette mathématicienne iranienne est connue pour ses travaux en topologie et en géométrie. Mirzakhani est une des scientifiques de renom de nos jours, mettant à plat tous les préjugés sur la question du genre en Science. En 2014, elle devient la première femme à recevoir la médaille Fields.

Maryam Mirzakhani

Lire la suite

Madeleine Brès, première femme française médecin

Madeleine Brès, était un médecin français, née Gebelin le 26 novembre 1842 et morte le 30 novembre 1921. Elle ne vient pas d’une famille scientifique mais au contraire d’un milieu ouvrier, son père était charron. Sa formation scientifique, elle commence à l’acquérir très jeune lors de passage à l’hôpital de Nîmes, auprès des religieuses qui soignent les malades. Elle y apprend notamment à préparer quelques remèdes et cataplasmes, alors qu’elle n’a qu’une dizaine d’années. Lire la suite

Discours et images sur la Femme (2)

La Renaissance voit apparaître un bouillonnement de questionnements, de recherches, de remise en cause des explications issues de la pensée médiévale. D’un côté, la philosophie naturelle, consistant en une adéquation entre les Ecritures et la science antique, se place comme seule référence du savoir en donnant à la Nature des vertus magiques et ésotériques, et de l’autre côté, la redécouverte de territoires jusque là inconnus, comme l’Amérique, remettent en cause la validité du savoir issu de la philosophie naturelle. Lire la suite

Maria Winkelmann, l’astronome allemande

Maria Winkelmann est une astronome allemande, née à Leipzig le 25 février 1670 (située à l’époque dans le duché de Saxe). Son père est un pasteur qui croit en l’éducation des femmes, c’est donc lui qui lui donne ses premiers cours dès son plus jeune âge. Son oncle continue cet enseignement après la mort du père de Maria Winkelmann. Plus tard, elle décide de se spécialiser dans l’astronomie qu’elle affectionne particulièrement. Elle part étudier avec Christoph Arnold (1650-1695), un astronome autodidacte ayant lui aussi un parcourt un peu atypique, car il a commencé comme agriculteur. Très vite, elle passe du statut d’étudiante à celui d’assistante. Lire la suite