Hedy Lamarr à la fois actrice, productrice de cinéma, et scientifique

Hedy Lamarr, autrichienne puis naturalisée américaine, est née le 9 novembre 1914 dans l’Empire d’Autriche-Hongrie à Vienne. Elle est décédée le 19 janvier 2000, aux Etats-Unis, en Floride à Altamonte Springs. Hedy Lamarr est une femme aux multiples professions. Elle fut aussi bien actrice, que productrice de cinéma mais aussi scientifique. Et c’est pour cette dernière, qu’elle est passée à la postérité, grâce à un système appelé la « technique Lamarr ».

Une vie d’actrice et de réalisatrice…

06f8a5aa8bc5f3eb18f5906a7e325e2d

Portrait d’Hedy Lamarr recolorisé

Hedwig Eva Maria Kiesler est née du couple, Emil Kiesler (1876-1935), un riche banquier et Gertrud Lichtwitz (1894-1977), pianiste.    Elle apprend durant sa jeunesse à jouer du piano et à danser. Elle se lance à 16 ans comme actrice du cinéma muet aux studios Sascha de Vienne. Elle connait son premier grand succès avec le film Extase, sorti en 1933, et réalisé par Gustav Machaty (1901-1963). Une polémique naît à la suite de ce film autour du rôle d’Hedy Lamarr, ce qui lui permet de devenir une star planétaire. Sa carrière d’actrice se poursuit notamment avec un contrat de sept années avec la MGM (Metro-Goldwin-Mayer). Durant cette période, l’actrice gagne les Etats-Unis, pour jouer dans une quinzaine de films. Par la suite, elle continue en 1946 dans le cinéma en tant que productrice, avant son déclin, jusqu’à son dernier film en 1958.

…Ponctuée par une vie de scientifique

Genèse

Parallèlement, Hedy Kiesler épouse Fritz Mandl (1900-1977), un dirigeant d’une entreprise de fabrication d’armes. C’est à partir de cette date qu’elle commence à étudier les armes et notamment les torpilles. Mais ce mariage se solde par un divorce en 1937. Hedy Kiesler eut une vie sentimentale très chaotique avec 6 mariages pour autant de divorces. Elle a eu trois enfants.

hedy-lamarr-patent1

Hedy Lamarr, femme scientifique

L’invention de la télécommunication

Cette femme emblématique est une visionnaire inventive, souvent considérée comme l’inventrice des futurs Wi-Fi et GPS. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, elle fait la connaissance de George Antheil (1900-1959), qui est très impressionné par l’intelligence d’ Hedy Lamarr. Anti-nazis tous les deux, ils inventent un système secret de radioguidage des torpilles, tout à fait révolutionnaire, appelé « étalement de spectre » (spread spectrum). Le système Lamarr-Antheil est un système qui consiste à placer dans le transmetteur et le récepteur de la torpille un même message de transmission qui change de manière très rapide. Ce système ambitieux rendait indécelable les torpilles : lorsqu’un navire trouvait la fréquence de la torpille lancée, quelques secondes plus tard la fréquence de la torpille avait déjà changée. Ce changement de fréquence rapide et simultané entre l’émetteur et le récepteur empêchait tout traçage. Le couple a établi 88 fréquences possibles, offrant une quasi impossibilité à l’ennemi de retrouver la source de l’émetteur.

us2292387-fig-1-hedy-lamarr-patent

Le système de télécommunication de Lamarr et Antheil

Le dépôt du brevet

Le 10 juin 1941, conjointement Hedy Lamarr et George Antheil déposent un brevet pour leur système de communication secret utilisable dans les torpilles radio-guidées. Ils mettent aux services des américains très vite leur invention. Ce brevet est souvent décrit comme étant la « technique Lamarr ».

Naturalisée américaine en 1953, Hedy Lamarr disparaît peu à peu de la vie sous les projecteurs, après son dernier film en 1958. Elle décède le 19 janvier 2000 en Floride.

Le principe mis en place par Hedy Lamarr est un principe de transmission toujours couramment utilisé de nos jours, particulièrement pour le géo-positionnement par satellite (GPS), pour la téléphonie mobile, ou dans le principe de fonctionnement de la Wi-Fi.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *